Le pilote néerlandais de chez Red Bull a remporté le dernier Grand Prix de Malaisie de l’histoire de la Formule 1.

Sur la grille de départ, Lewis Hamilton sur Mercedes était en pôle, tandis que son rival au championnat, Sebastian Vettel  sur Ferrari, était à la dernière place. Ce dernier avait été victime d’un problème technique en qualification la veille. Son coéquipier, Kimi Räikkönen, était deuxième sur la grille, mais avant même de prendre le départ, le Finlandais a eu un problème de batterie, l’empêchant de prendre le départ.

DLCLYaqXUAIa021
Twitter @F1

Lors du départ, Hamilton a conservé la tête de la course, tandis que son coéquipier, Bottas essayait de dépasser les deux Red Bull. Verstappen s’est défendu et a réussi à garder sa deuxième place. Vettel qui démarrait de la 20ème place s’est retrouvé 12ème à la fin du premier tour.

DLCMvrLX0AAXIGU
Twitter @F1

Le Français Esteban Ocon, a dû rentrer au stand à la fin du deuxième tour, à cause d’une crevaison. En effet, le pilote Force India a été pris en sandwich entre son coéquipier Sergio Perez et la Williams de Felipe Massa.

Dès les premiers tours, Verstappen s’est lancé à l’attaque de la Mercedes et s’est emparé de la tête de course. Hamilton a tenté de se défendre, mais la Red Bull était plus forte.

DLCN-5rXcAA3gwU
Twitter @F1

Après plusieurs tours, l’Australien, Daniel Ricciardo a trouvé l’ouverture sur Bottas.

DLCQRlNXcAARVnb
Twitter @F1

Après 15 tours de courses, le top 6 était, Verstappen, Hamilton, Ricciardo, Bottas, Perez et Vettel qui avec les arrêts au stand des autres pilotes avait pu remonter sur les leaders.

Le pilote allemand a rapidement dépassé Perez et pouvait désormais s’attaquer à la Mercedes de Bottas.

DLCUglsWkAE11Vk
Twitter @F1

Plus loin dans le peloton, la bataille pour la 8ème place, s’est transformé en accrochage entre Ocon et la Toro Rosso de Carlos Sainz. Le Français est parti en tête à queue et est reparti 12ème.

DLCWOKnX0AEZDO8
Twitter @F1

Lewis Hamilton a été le premier des pilotes de tête à s’arrêter pour changer de pneus à la fin du 26ème tour. Il est ressorti juste devant Bottas qui tentait de ralentir Vettel. Mais la Ferrari est rentré le tour suivant et Bottas, s’est arrêté trop tard.

Au 30ème tour, Carlos Sainz a été contrait à l’abandon à cause d’un problème moteur.

Dans le peloton, le Danois Kevin Magnussen, s’est fait remarquer dû par ses changements de trajectoires en ligne droite, pour éviter que les concurrents ne le dépassent. Il a notamment fait ce mouvement face au double champion du monde espagnol, Fernando Alonso.

DLCZNCpXcAACXm6
Twitter @F1

Sebastian Vettel, était le pilote le plus rapide en piste. Il était en bataille pour la 3ème place du podium avec Daniel Ricciardo. Il n’a pu le dépasser surtout quand Alonso, qui était à ce moment-là dans la position de pilote retardataire, n’a pas laissé Vettel alors qu’il venait de laisser passer Ricciardo. Vettel a dit à la radio en parlant d’Alonso : « Je croyais que tu valais mieux que ça ».

DLCeiNCWAAA4vRp
Twitter @F1

Max Verstappen a remporté la deuxième victoire de sa carrière au lendemain de son 20ème anniversaire. Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo ont complété le podium. Vettel a terminé quant à lui au pied du podium devant Bottas. Perez a fini 5ème devant la McLaren Honda de Stoffel Vandoorne et les deux Williams de Lance Stroll et Felipe Massa. Le Français Esteban Ocon a terminé 10ème. Pour son premier Grand Prix en Formule 1, le Français Pierre Gasly a fini à la 14ème place. Gasly doit remplacer pour deux courses le russe Daniil Kvyat chez Toro Rosso.

DLChiAPXUAEziHy
Twitter @F1
DLEblnPW4AAe0pI
Twitter @F1

Après avoir franchi le drapeau à damier, les pilotes sont dans le tour d’honneur. Dans ce tour, Vettel s’est retrouvé sur trois roues suite à un accrochage avec Lance Stroll. L’arrière de la Ferrari était complètement détruit.

DLCihdDX0AANc7H
Twitter @F1

La dernière victoire de Max Verstappen remontait au Grand Prix d’Espagne 2016.

C’était le dernier Grand Prix de Malaisie de l’histoire de la Formule 1. Ce Grand Prix était présent sur le calendrier de la Formule 1 depuis 1999.

Le prochain Grand Prix aura lieu au Japon le dimanche 8 octobre.

Publicités