Hyperloop est un projet de train qui lévite à quelques centimètres du sol, dans un tube à très grande vitesse. Le 29 juillet dernier, la startup américaine Hyperloop One a réalisé à Apex dans le désert du Nevada, un test de son projet de train.

Cet essai a permis à l’Hyperloop One XP-1 d’atteindre une vitesse de 310 km/h à partir de 300 mètres sur une distance de 437 mètres. Mais la startup n’en reste pas là. En effet, son objectif est d’atteindre une vitesse de 1100 km/h.

fa6a04a8e9c7cb95c583ac7b81e74
01net.com

Shervin Pishevar, l’un des dirigeants du projet, a affirmé sur le plateau de la chaîne de télévision américian CNBC, « qu’à partir d’aujourd’hui, nous passons au processus de commercialisation ». La startup a déjà réuni 160 millions de dollars auprès d’investisseurs. Parmi, ces investisseurs, on retrouve notamment la SNCF. C’est ce que confirme Pishevar en précisant que « les premiers Hyperloop verront le jour à l’étranger et non aux Etats-Unis ». L’objectif sera de mettre en service l’Hyperloop en 2021.

hyperloop-apres-un-nouveau-test-reussi-la-phase-de-commercialisation-va-commencer
Ouest-France.fr

Shervin Pishevar a assuré que l’Hyperloop sera moins coûteux pour les voyageurs par rapport à n’importe quel système existant.

Publicités