Le pilote allemand, Sebastian Vettel s’est imposé sur le Hungaroring, le circuit de Budapest en Hongrie après s’être élancé de la pôle position, devant son coéquipier Kimi Räikkönen.

Le pilote brésilien, Felipe Massa était souffrant la veille et n’a donc pas pu prendre le départ de cette course. C’est le pilote écossais Paul Di Resta, qui habituellement commente les courses pour la télévision britannique, qui l’a remplacé.

DF-1MvUW0AAPA7w
Twitter @F1
DF_HcIaXUAEscUW
Twitter @F1

Lors du départ, les Ferrari ont conservé l’avantage devant la Mercedes de Bottas. Lewis Hamilton, quant à lui, a été piégé par les Red Bull. Mais celles-ci se sont accrochées au virage 2. Max Verstappen a bloqué une roue et a percuté Daniel Ricciardo. Ce dernier est contraint à l’abandon, car son radiateur était percé.

DF-4Ai7WAAIL-rJ
Twitter @F1
DF-2oQyXkAAElUy
Twitter @F1

La voiture de sécurité est rentrée en piste le temps de permettre aux commissaires d’évacuer la voiture de l’Australien.
5 tours plus tard, la course a repris ses droits avec Vettel devant Räikkönen, Bottas, Verstappen et Hamilton.
Derrière Alonso à tenté de passer son compatriote Sainz, sans succès.

La direction de course a donné une pénalité de dix secondes à Max Verstappen pour avoir percuté son coéquipier dans le premier tour.

Le pilote français, Romain Grosjean a été victime d’une crevaison lente après avoir été touché au premier virage par l’allemand de chez Renault, Nico Hülkenberg. Le français a dû rentrer au stand pour changer de pneus, mais a été dans l’obligation d’abandonner quelques mètres plus loin, car il a été renvoyé en piste avec une roue arrière gauche mal serrée.

DF-87cFWsAAkqeO
Twitter @F1

Au 25e tour, Vettel s’est plaint à la radio que sa voiture tirait sur la gauche. Ce problème lui a coûté quelques dixièmes.

DF-_ZMGXoAAR3UK
Twitter @F1

Valtteri Bottas a été le premier des leaders à s’arrêter aux stands à la fin du 30e tour. Il a été imité par son coéquipier le tour suivant. Les Ferrari ont fait la même chose les tours qui suivaient. Kimi Räikkönen aurait pu continuer encore plusieurs tours pour pouvoir prendre l’avantage, mais ce dernier a été gêné par Paul Di Resta. Le Finlandais a conseillé au pilote Williams de « retourner commenter les courses s’il n’est pas capable de regarder dans ses rétroviseurs ».

Au 42e tour, Max Verstappen a effectué son arrêt au stand en purgeant par la même occasion sa pénalité de 10 secondes.
Vettel a repris la tête de la course avec ses difficultés devant les deux Finlandais, Räikkönen et Bottas.
Au 47ème tour, Valtteri Bottas a laissé distinctement passer son coéquipier pour que ce dernier tente sa chance face aux Ferrari.

À 20 tours de la fin, il était impossible de dire qui pouvait gagner le Grand Prix. Kimi Räikkönen n’est pas parvenu à dépasser son coéquipier, pas plus que Lewis Hamilton sur le Finlandais de chez Ferrari.
Valtteri Bottas, quant à lui perdait du terrain sur Hamilton, et Verstappen avec des pneus en meilleur état, parvenait à revenir sur la Mercedes.

DF_TrDsXUAAsAKE
Twitter @F1

Sebastian Vettel a décroché la victoire devant son coéquipier. C’était le premier doublé Ferrari à Budapest depuis 2004.
Lewis Hamilton a rendu la troisième place à Bottas dans le dernier virage.
Verstappen a fini à la cinquième place. Fernando Alonso a terminé 6ème avec le meilleur tour de la course. Le français Esteban Ocon a fini 9e devant le pilote belge Stoffel Vandoorne qui a marqué ses premiers points de l’année.

2136572-44688850-2560-1440
Eurosport
DF_P3kZXgAQG_kg
Twitter @F1

C’est maintenant la pause estivale pour la Formule 1. Le prochain Grand Prix aura lieu en Belgique sur le circuit de Spa-Francorchamps le dimanche 27 août.

 

Publicités