Le pilote allemand, Sebastian Vettel s’est imposé dans les rues de la Principauté, ce dimanche. Son coéquipier, Kimi Räikkönen avait décroché la pôle position la veille. Il s’agissait de sa première pôle position depuis le Grand Prix de France 2008.

DA6tgyPXsAADmXz
Twitter @F1

 

Chez Mercedes, Lewis Hamilton a été gêné par un drapeau jaune pendant les qualifications. Par conséquent, il n’a démarré qu’à la 13e place.
Le pilote McLaren Honda, Fernando Alonso, a manqué le Grand Prix pour aller participer à une autre course mythique, les 500 Miles d’Indianapolis, aux Etats-Unis. C’était donc le Champion du monde 2009, Jenson Button, qui l’a remplacé. Alonso a envoyé un message d’encouragement à son remplacent. Ce dernier a répondu ironiquement « Je vais uriner dans ta voiture ! ».

Aucun incident n’a eu lieu au départ, ce qui est rare à Monaco. Au 16e tour, il y a eu le premier événement de la course. L’allemand de chez Renault, Nico Hülkenberg a dû abandonner à la suite d’un problème de boîte de vitesses.

Le néerlandais de l’équipe Red Bull, Max Verstappen a été le premier des leaders à s’arrêter au stand. Il a été suivi le tour suivant par le Finlandais, Valtteri Bottas, puis encore un tour plus tard par le leader de la course, la Ferrari de Kimi Räikkönen. C’était donc parti pour trois tours à fond pour Vettel. Il est ressorti des stands à la première place.

Le français, Esteban Ocon a crevé, il a dû rentrer au stand, pour changer ses pneus.

Daniel Ricciardo était le plus rapide avec sa Red Bull. En effet, il avait réussi à doubler son coéquipier ainsi que la Mercedes de Bottas grâce au jeu des arrêts au stand.

Au 60e tour de course, Jenson Button et Pascal Wehrlein se sont accrochés au virage du Portier, à l’entrée du tunnel. La monoplace de Wehrlein, s’est retrouvé sur le côté gauche. Les deux pilotes ont dû abandonner.

DA6rh0JXYAQTIVb
Twitter @F1
88838
L’Equipe

La direction de course a lancé la voiture de sécurité. On a retrouvé les deux Ferrari devant Ricciardo, Bottas, Verstappen, Sainz et Hamilton. Exploit du suédois, Marcus Ericsson, il s’est accidenté dans le mur, sous le régime de voiture de sécurité.

DA6st99XsAID5jn
Twitter @F1

La course repart, mais, deux pilotes sont allés toucher le mur du premier virage. Plus de peur que de mal pour l’Australien Ricciardo, mais c’était l’abandon pour le belge Vandoorne.

Sebastian Vettel a remporté sa deuxième victoire à Monaco. C’était la première victoire de Ferrari à Monaco depuis 2001 avec Michael Schumacher. Räikkönen a fini deuxième et Daniel Ricciardo complète le podium. Lewis Hamilton a terminé 7e. Le français Romain Grosjean, 8è.

8acd0
L’Equipe
5135061_6_9b34_sebastian-vettel-sur-la-plus-haute-marche-du_b9c5073e1a7890208205fc79ea5750ce
Le Monde

Le prochain Grand Prix aura lieu le 11 juin 2017, à Montréal au Canada.

 

Publicités