Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix d’Espagne sur le circuit de Montmelo, près de Barcelone, après un combat musclé face à son adversaire Sebastian Vettel.

C_ySqh2XcAEm1fb
FOM

Lors du départ, Sebastian Vettel a dépassé avant le premier virage la Mercedes de Hamilton qui s’était élancé depuis la première place. Kimi Räikkönen et Max Verstappen se sont retrouvés tous les deux au tapis suite à un accrochage au premier virage.

C_yb7ERXYAEKB-3
FOM

Dans ce même virage, Fernando Alonso, le héros local, a touché son ancien coéquipier de chez Ferrari, Felipe Massa, ce qui a provoqué une crevaison pour ce dernier.
À la fin du premier tour, l’allemand Vettel avait déjà deux secondes d’avance sur le triple champion du monde britannique.

À la fin du 14e tour, Sebastian Vettel est rentré au stand pour changer ses pneus et est reparti 4e derrière la Red Bull de Daniel Ricciardo.
Sept tours plus tard, Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo ont effectué leur arrêt au stand. Vettel s’est retrouvé à la seconde place, dans les échappements de la deuxième Mercedes. La stratégie de Mercedes était claire, il fallait que Bottas ralentisse le plus possible Vettel pour que Hamilton troisième puisse revenir.
Le pilote allemand de chez Ferrari a finalement pu prendre l’avantage sur le Finlandais en le dépassant avec deux-roues dans l’herbe.

C_ya9GVW0AAsUex
FOM

Au 34e tour, le pilote belge de chez McLaren Honda, Stoffel Vandoorne, s’est accroché avec le brésilien de chez Williams Mercedes, Felipe Massa. Cet incident a brisé la suspension avant droite de la voiture du Belge qui s’est retrouvé dans les graviers. La voiture de sécurité virtuelle est rentrée en action pour permettre aux commissaires de piste d’évacuer la McLaren.

Hamilton est rentré au stand à la fin de la voiture de sécurité virtuelle, suivi un tour plus tard par Vettel. Ce dernier est ressorti côte à côte avec son adversaire. Vettel a conservé la tête de la course. Au même moment, le coéquipier de Lewis Hamilton, Valtteri Bottas a immobilisé sa voiture, il a dû abandonner.

C_yglmQXcAECyk2
FOM

Avec des pneus plus performants que Vettel, Hamilton a réussi à prendre l’avantage sur le pilote allemand. « Aucune chance », c’est ce qu’a dit Sebastian Vettel à son équipe.

C_yhilHWAAAitwd
FOM

Lewis Hamilton a remporté la 55e victoire de sa carrière devant Sebastian Vettel et la Red Bull de Daniel Ricciardo. Les deux Force India du mexicain Sergio Perez et du français Esteban Ocon ont complété le top 5. La Renault de l’allemand Nico Hülkenberg termine 6e, l’allemand, Pascal Wehrlein de l’équipe suisse Sauber, aurait pu terminer à la 7e place, mais a reçu une pénalité de 5 secondes pour ne pas être rentré aux stands en suivant le tracé obligatoire. Il a fini à la 8e place. L’espagnol de chez Toro Rosso, Carlos Sainz a donc terminé 7e. Son coéquipier russe, Daniil Kvyat a fini 9e. Le français Romain Grosjean a décroché le point de la 10e place.

Podium Espagne 2017
RDS

Le prochain Grand Prix aura lieu le dimanche 28 mai à Monaco.

Publicités